Jeremy Dutcher

 
 
JD 01-web.jpg

Jeremy Dutcher est un compositeur et un vocaliste basé à Toronto. Ténor d’opéra, Jeremy mélange ses racines de la Première Nation Wolastoqiyik à la musique qu’il crée. Son style combine des genres musicaux de manière à créer un son complètement nouveau, passant du classique au contemporain sans oublier la musique traditionnelle et le jazz. Son premier opus Wolastoqiyik Lintuwakonawa (Our Maliseets Songs), est à la fois une composition, une ethnographie musicale et une remise en valeur linguistique. Les mélodies proviennent des plus vieux enregistrements connus de peuples autochtones vivant le long de la rivière St-Jean (Wolastoq). Jeremy priorise la langue wolastoq dans sa musique en espérant inspirer d’autres Malécites à apprendre ce dialecte en voie de disparition. Il a également gagné le prix du jeune artiste du Opera New Brunswick en 2012 et, plus récemment, le prix de la musique autochtone du Conseil des arts du Canada. Il a étudié la musique classique à l’Université Dalhousie et a complété sa formation aux côtés de l’artiste passamaquoddy Maggie Paul. Outre la musique, Jeremy est un membre actif dans les organisations des communautés autochtones et LGBT. En collaboration avec la Commission de vérité et réconciliation, il a organisé le premier rassemblement national pour la réconciliation des deux esprits. Plus tôt cette année, il a lancé la chanson Honor Song sur RPM Records, misant sur des arrangements grandioses de voix, de cordes, de piano, de percussions et de sons électroniques.